Emile Zola Society Home Page
Heading to links about the Dreyfus affair
The story of Emile Zola's campaign to achieve justice for Captain Dreyfus
Emile Zola's famous letter to the President
Emile Zola's open letter to the youth of France
The chronology of the Dreyfus affair from 1894 onwards
Heading to links about Emile Zola's life & works
A biography of Emile Zola by David Baguley
A chronology of Emile Zola's life & career
A bibliography of Emile Zola
Summaries & genealogical tree of the Rougon-Macquart series of novels
About the translations of Emile Zola's works into English
Emile Zola's depictions of the early growth of consumerism in Paris
The adaptation of Emile Zola's works to the cinema
The relationship of Emile Zola to artists and their work
Emile Zola's house at Médan in France
Heading to links about posters advertising Emile Zola's books & adaptations to theatre & film
From the book to the screen
Gallery of advertisements in the press for Emile Zola's novels
Gallery of posters advertising theatre adaptations of Emile Zola's novels
Gallery of posters advertising cinema adaptations of Emile Zola's novels

THE EMILE ZOLA SOCIETY
Life & Times of Emile Zola

La fortune de Zola en Angleterre,
les oeuvres illustrées
Bibliographie par Chantal Morel - Institut français du Royaume-Uni, Londres

 

Jusqu'à aujourd'hui 62 éditeurs britanniques se sont intéressés à l'auteur des Rougon-Macquart, produisant quelques 868 éditions parmi lesquelles 465 sont illustrées. Ces deux chiffres tiennent compte des rééditions et des différents "états". C'est ainsi que pour Germinal il existe 4 états de l'édition publiée par Chatto & Windus en 1901, à savoir : un premier état qui ne possède aucun catalogue publicitaire après le texte, un 2ème qui contient un catalogue daté de novembre 1900, un 3ème, un catalogue daté de janvier 1901 et un 4ème qui est équipé d'une jaquette rose pâle. (1)

Toutes les oeuvres de Zola traduites et publiées en Grande-Bretagne ont fait l'objet d'une ou de plusieurs éditions illustrées, et les 3/4 des 62 éditeurs mentionnés plus haut ont produit des éditions illustrées. Les seules oeuvres de Zola, traduites et publiées en Grande-Bretagne, sans illustration, sont : L'Anonymat dans la presse (2), La Confession de Claude (3), Les Héritiers Rabourdin (4) et Le Roman expérimental (5).

Par oeuvre illustrée il faut comprendre toute oeuvre qui contient au moins un des éléments suivants : une couverture illustrée, une jaquette illustrée, un frontispice, des planches en hors-texte ou des vignettes (6) dans le texte, et un catalogue publicitaire, illustré, après le texte. Toutes ces illustrations sont l'oeuvre d'une centaine d'artistes : dessinateurs, peintres et photographes parmi lesquels 52 sont mentionnés dans les oeuvres elles-mêmes, soit sur la couverture, soit sur la page de titre. Ces chiffres ne tiennent bien sûr pas compte des graveurs et autres artistes qui travaillaient au service des éditeurs, reproduisant les dessins originaux, et dont les noms ne sont jamais mentionnés. Nous examinerons tour à tour les divers éléments de l'édition illustrée : couverture, jaquette, frontispice, planche, vignette et catalogue, au cours des différentes périodes les plus marquantes pour l'oeuvre d'Emile Zola en Grande-Bretagne.

1884 marque le point de départ des oeuvres d'Emile Zola traduites et publiées en Grande-Bretagne dans une édition illustrée. L'Assommoir (The Assommoir) et Nana (Nana) sortent des presses de la maison Vizetelly & Co en 1884, dans une édition illustrée de 16 pages de planches pour la première et de 24 pour la seconde, d'après des gravures de Bellenger, Clairin, Gill, Leloir, Rose et Vierge pour L'Assommoir, et Bellenger, Clairin et Gill pour Nana. Vizetelly & Co représente une famille de journalistes, graveurs sur bois, imprimeurs et éditeurs, dont l'un d'entre eux est particulièrement important - Henry Vizetelly (1820-1894), un des meilleurs spécialistes de la gravure en couleur.

Les éditions illustrées de Vizetelly & Co comportent plusieurs des éléments mentionnés plus haut, à savoir : une couverture illustrée, des planches et des vignettes, et un catalogue publicitaire, illustré, placé après le texte. Cette maison d'édition publia les oeuvres de Zola sous deux formats illustrés, le in-8 traditionnel et le in-8 grand format ("large octavo" 17 cm x 25 cm). Examinons le premier élément illustré, la couverture, premier élément du livre-objet, qui peut le rendre vivant et attrayant aux yeux du public, lecteurs potentiels. Cette couverture doit permettre aux acheteurs éventuels de repérer l'ouvrage dans une vitrine ou sur un rayon et de le reconnaître comme appartenant non seulement à tel éditeur, mais aussi à telle collection chez ce dernier.

On trouve ainsi chez Vizetelly & Co essentiellement 4 modèles de couverture illustrée, si l'on tient compte du grand format in-8
1) Une couverture sur toile, d'un bleu turquoise, illustrée d'une gravure dorée - duplicata d'une des planches du titre - avec un triple filet d'encadrement doré, des caractères typographiques dorés, de trois tailles (petites, moyennes et grandes majuscules), le titre principal étant en caractères gras (ceci pour le plat) ; le dos possède des caractères typographiques dorés, différents de ceux du plat, fantaisistes, la première lettre du titre étant ornée
Exemple, Nana (Nana, 1884) et Germinal (Germinal or Master and Man, 1885), prix de vente, 6 shillings l'unité.
2) Une couverture sur toile, bleu turquoise ou grenat, illustrée d'une gravure - duplicata d'une des planches du titre ou du texte aux tons turquoise, rouge et or, avec un triple filet d'encadrement noir, orné de motifs décoratifs également noirs ; les caractères typographiques dorés sont fantaisistes et identiques à ceux de la couverture précédente et incluent la mention "illustrée" ; les premières lettres du titre sont ornées. Au dos, à nouveau les mêmes caractères typographiques fantaisistes dorés et un quadruple filet rouge aux deux bords (haut et bas). Vizetelly & Co a publié 13 titres dans cette collection à la couverture baroque : L'Assommoir (The Assommoir - The Prelude to "Nana", 1884), Au Bonheur des dames (The Ladies' Paradise, 1886), La Conquête de Plassans (The Conquest of Plassans or The Priest in the House, 1887), La Curée (The Rush for the Spoil, 1886), La Faute de l'Abbé Mouret (Abbe Mouret's Transgression, 1886), La Fortune des Rougon (The Fortune of the Rougons, 1886), Germinal (Germinal or Master and Man, 1884), La Joie de vivre (How Jolly Life is !, 1886), Pot-Bouille (Piping-Hot, 1885), Son Excellence Eugène Rougon (His Excellency Eugene Rougon, 1887), Thérèse Raquin (Therese Raquin, 1886), et Une Page d'amour (A Love Episode, 1887).
3) Une couverture sur toile, bleu marine ou vert olive, aux caractères typographiques fantaisistes, rouge, et premières lettres du titre ornées, ainsi qu'un quadruple filet rouge aux deux bords (haut et bas) ; le dos comporte les caractères fantaisistes dorés déjà rencontrés plus haut, avec premières lettres du titre ornées et un quadruple filet rouge aux deux bords (haut et bas). Dans cette collection, Vizetelly & Co a publié : Le Capitaine Burle (Soldiers Honour, 1888), La Curée (Rush for the Spoil, 1887), La Terre (The Earth, 1888) et La Fortune des Rougon (The Fortune of the Rougons, 1888).
4) Une couverture octavo grand format sur toile, bleu ou orange, illustrée d'une gravure - duplicata d'une des planches du titre ou du texte - dans les tons noir, orange et or, ou rouge, bleu et or, avec un triple filet doré orné de motifs décoratifs ; les caractères typographiques sont dorés ou rouges, les premières lettres du titre ornées ; un double filet noir apparait sur le pourtour du plat, avec des motifs décoratifs aux quatre coins. Au dos, des caractères typographiques fantaisistes et dorés, avec premières lettres du titre ornées et un quadruple filet noir aux deux bords (haut et bas). Exemples, L'Assommoir (The Assommoir, 1885), toile orange, gravure noire ; Nana (Nana, 1885), toile bleue, gravure rouge et dorée, et Pot-Bouille (Piping-Hot, 1886), toile bleue, gravure rouge et dorée (7).

Sous ces types de couvertures, les éditions Vizetelly & Co ont publié un grand nombre de reproductions de dessins d'artistes essentiellement français. Leur publicité mentionne d'ailleurs toujours "avec 16/24 illustrations d'artistes français (with sixteen/twenty four illustrations by French Artists)" et cette mention est également reportée sur la page de titre à moins que cette dernière ne donne les noms des artistes eux-mêmes, par exemple : Pot-Bouille (Piping-Hot Illustrated with Sixteen Page Engravings from Designs by Georges Bellenger) ; Germinal (Germinal or Master and Man Illustrated with Sixteen Page Engravings from Designs by J. Férat); L'Assommoir (The Assommoir Illustrated with Sixteen Engravings from Designs by Bellenger, Clairin, André Gill, Leloir, Rose and Vierge). Ces planches sont insérées irrégulièrement dans le texte ; elles représentent en principe les moments clés de l'oeuvre et ceci est plus particulièrement vrai des gravures sur le premier plat de la couverture et sur la page de titre. Ainsi, La Faute de l'Abbé Mouret (The Abbe Mouret's Transgression) a pour couverture une gravure illustrant Albine et Serge au Paradou et, en frontispice, Albine implorant Serge de retourner au Paradou avec elle ; la couverture de La Conquête de Plassans (The Conquest of Plassans) représente la mort de l'Abbé Faujas.

On a parlé de l'âge d'or de l'affiche qui a permis de lancer les oeuvres d'Emile Zola en France. La censure sévissant en Grande-Bretagne, Vizetelly & Co ne pouvait pas avoir recours à ce type de publicité pour faire connaître les traductions de l'auteur. Aussi la plupart de leurs éditions contiennent-elles un catalogue publicitaire inséré après le texte. Il est en général de 20 pages, d'aussi bonne qualité que le texte lui-même et particulièrement bien illustré, offrant un choix varié de titres publiés par leur maison.

La première page du catalogue contient une vignette, symbole de la maison Vizetelly & Co, ainsi que la date de la sortie du catalogue. Cette dernière peut donc être celle de la publication de l'oeuvre ou bien celle d'une date ultérieure. Puis, à l'intérieur du catalogue, on trouve une à trois gravures à pleine page et trois à six vignettes insérées dans la partie publicitaire. Ainsi, une reproduction de "Les onze jeunes gens arrivant à la soirée de Nana" par Georges Bellenger apparaît dans de nombreux catalogues publicitaires et, bien sûr, dans Nana (Nana, Vizetelly & Co, 1884).

En dehors des planches, les éditions illustrées, in-8 grand format, contiennent également un très grand nombre de vignettes réparties dans le texte lui-même ainsi qu'en début et en fin de chapitre. Comme pour les planches, elles sont des reproductions des premières illustrations françaises reprises dans l'édition Ne Varietur 1(8). Par exemple, Nana (Nana, 1884) contient la vignette "Mme Lerat et Mme Maloir déjeûnant chez Nana" par Bertall.

On est en droit de se demander pourquoi Vizetelly & Co a eu recours à des illustrations françaises à une époque où existait une véritable anglomanie due en grande partie aux techniques de pointe développées en Grande-Bretagne, particulièrement pendant la seconde moitié du XVIIIe, et au XIXe, siècle : gravure sur bois de bout, gravure sur acier et gravure en couleur. Vizetelly & Co essayaient sans doute de produire un ouvrage plus français, plus proche de l'original, en ajoutant une dimension visuelle française au texte de Zola. Et peut-être aussi essayaient-ils - après avoir élagué et édulcoré le texte de Zola - de lui redonner un peu de sa vigueur initiale. Examinons deux épisodes, le premier tiré de Germinal, le second de Nana.

Dans Germinal, la castration de Maigrat est rendue par "the Schorched-One with her bony old hands did the deed" et, plus loin, "Tu n'empliras plus nos filles" est traduit par "You'Il leave our daughters alone "(9). Or, on a avancé que l'image arrivait comme un complément de lecture. Aussi, lorsqu'on examine l'illustration qui accompagne le texte, on se rend compte que les outils et les instruments de torture abandonnés auprès du corps de Maigrat impressionnent plus que le corps lui-même, inerte. Le texte anglais ne donnant aucun des détails contenus dans l'original, le lecteur britannique est en droit de laisser libre cours à son imagination et la hâche, par exemple, pourrait avoir été l'instrument de torture. Dans ce cas précis, l'illustration apporte en effet un complément au texte élagué et édulcoré, même si elle est loin du texte, voir incorrecte.

Dans la planche de Gill, pour illustrer Nana, Nana est face à son miroir, absorbée dans le ravissement d'elle-même. Cette illustration semble identique dans les deux éditions, française et anglaise ; pourtant, un examen détaillé permet de découvrir que le déshabillé de Nana n'est pas tout à fait le même dans les deux cas. En effet, dans le dessin original, un voile transparent révèle les formes de Nana depuis le bas des reins jusqu'aux pieds. Au contraire, dans la gravure de l'édition Vizetelly & Co il y a un drapé plus abondant qui laisse deviner certaines formes mais ne révèle réellement le corps que des genoux aux pieds.

Malgré ces coupures et édulcorations, le règne de Vizetelly & Co fut de courte durée - de 1879 à 1888 - interrompu par l'emprisonnement, la faillite (puis le décès d'Henry Vizetelly) à la suite de la publication de La Terre (The Earth) en 1888. Et, entre 1888 et 1892, aucun éditeur britannique n'ose poursuivre la publication des oeuvres d'Emile Zola.

Une seconde ère s'ouvre alors pour l'oeuvre d'Emile Zola en Grande-Bretagne, celle de Chatto & Windus qui semble, au premier abord, faire preuve d'une certaine témérité. En 1892, cette maison d'édition a le courage de présenter à nouveau une oeuvre de Zola au public britannique. Il s'agit, certes, d'une oeuvre plus acceptable sur le plan éthique puisque c'est La Débâcle (The Downfall) qui sort de leurs presses le 1er juillet 1892, à raison de 8 000 exemplaires (prix 3/6) ; puis, Le Rêve (The Dream) - oeuvre qui n'entraînera aucune controverse - le 6 novembre de la même année, à raison de 4 000 exemplaires (prix 3/6). D'autre part, La Débâcle paraissait déjà en feuilleton dans "The Weekly Time & Echo" depuis le 21 fevrier 1892 - le premier tirage étant illustré d'une vignette représentant des soldats en bivouac. A partir de cette date et jusqu'en 1932, cette maison d'édition publiera et rééditera de nombreuses oeuvres de Zola.

Pendant ces 40 années de publication des oeuvres de Zola, Chatto & Windus n'offre que quelques éditions illustrées, à peine illustrées en fait, c'est-à-dire contenant quelques couvertures illustrées, de rares frontispices et quelques planches hors-texte, publiées essentiellement dans six collections. Ces dernières se différencient par les traits suivants :
1) Une collection sur toile aux tons pastels - rose clair, orange clair, beige et vert tendre - illustrée de motifs floraux naturels (fleurs individuelles, bouquets, branches, pots), c'est-à-dire des couvertures muettes, on pourrait même dire des couvertures de "camouflage" qui ont sans doute dérouté la vigilance des associations pudibondes (10). Ont ainsi été publiés : L'Argent (Money, 1894), Le Rêve (The Dream, 1892), Docteur Pascal (Doctor Pascal or Life and Heredity, 1893), Fécondité (Fruitfulness, 1900), Travail (Work, 1901) et Lourdes (Lourdes, 1894).
2) Une collection sur toile aux tons vifs et violents - des rouges, roses indiens - illustrés de motifs floraux stylisés, aux tons vifs eux aussi, contrastant avec ceux de la toile de fond. Apparaissent ainsi Son Excellence Eugène Rougon (His Excellency, 1897), L'Assommoir (The Dram-Shop, 1897), and La Fortune des Rougon (The Fortune of the Rougons, 1898). Il s'agit toujours de couvertures muettes mais plus audacieuses de par leurs couleurs perçantes.
3) Une collection sur toile aux tons vifs, illustrée de motifs symboliques aux tons également vifs, contrastant à nouveau avec ceux de la toile de fond. Ainsi, Paris (Paris, 1898) est illustré des armoiries de la ville, trois voiliers, répétés à intervalles réguliers ; Rome (Rome, 1896), des clés de St Pierre, répétées elles aussi à intervalles réguliers ; La Vérité (Truth, 1903) dont la statue se dresse à la manière de la Statue de la Liberté ; Germinal (Germinal or Master and Man, 1901) illustré de graines germées et de fraîches pousses, et L'Oeuvre (The Masterpiece, 1902) dont le portrait est du style sculpture grecque.
4) Une collection sur toile, bleu marine, illustrée de motifs floraux naturels incrustés ton sur ton. Cette collection connue sous le nom de 'New Piccadilly Library' Première série, contient L'Assommoir (The Dramshop, 1932), La Conquête de Plassans (The Conquest of Plassans, 1900), Contes choisis (The Honour of the Army and Other Stories, 1901), La Débâcle (The Downfall, 1914), La Fortune des Rougon (The Fortune of the Rougons, 1898), Germinal (Germinal or Master and Man, 1914), Travail (Work, 1901), L'Oeuvre (The Masterpiece, 1902) et Le Ventre de Paris (The Fat and the Thin, 1908).
5) Une collection sur toile, bleu ciel uni, recouverte d'une jaquette de papier rouge qui présente des bouquets de tulipes, de ton crème, répétés de manière systématique et interrompus par une étiquette crème portant la mention de l'auteur et du titre en rouge. On trouve dans cette collection, 'New Piccadilly Library' Deuxième série, La Débâcle (The Downfall, 1925 et 1932), Docteur Pascal (Doctor Pascal or Life and Heredity, 1925), La Faute de l'Abbé Mouret (The Abbe Mouret's Transgression, 1932), Germinal (Germinal or Master and Man, 1924), Fécondité (Fruitfulness, 1925) et Rome (Rome, 1925).
6) Enfin, une collection bon marché, brochée, la "Popular Edition" dont la couverture est en général illustrée par Gerald Leake qui a tiré son inspiration du texte, fait penser aux couvertures des romans feuilletons, à l'exception de La Débâcle (The Downfall) qui sort en 1902 (prix 6 p) avec un portrait d'Emile Zola en couverture, ensuite réédité en 1905 avec un nouveau portrait de l'auteur. La troisième réédition contient une illustration de Gerald Leake. Toutes ces éditions populaires sont tirées à 25 000 exemplaires, souvent réimprimées plusieurs années de suite, voire une seconde fois au cours de la même année et vendues entre 6 p et 1 shilling pièce. Sortent ainsi, par exemple, Germinal (Germinal or Master and Man, 1911), La Joie de vivre (The Joy of Life, 1912), La Faute de l'Abbé Mouret (Abbé Mouret's Transgression, 1913) et Docteur Pascal (Doctor Pascal, 1920).

Le 2e plat et les pages internes des éditions populaires servent également de placard publicitaire (en couleur et en noir et blanc). Le livre-objet est ainsi rapidement devenu un véhicule publicitaire de premier ordre non seulement pour les maisons d'édition mais aussi pour toute maison commerciale qui souhaite faire connaître ses produits : savons, huile, cacao, médicaments, etc.

En dehors de ces couvertures illustrées, Chatto & Windus n'a que quelques rares fois eu recours à l'image en frontispice, et une seule fois dans le texte. En effet, dans La Débâcle (The Downfall, 1892), pour une meilleure compréhension du texte, deux cartes de la Bataille de Sedan ont été insérées dans les premières pages du livre, avant le texte ; dans Vérité (Truth, 1902), un frontispice avec un portrait autographe de Zola (Cautin & Berger, Paris) ; dans Docteur Pascal (Doctor Pascal, 1893), un frontispice avec portrait autographe de Zola par E. Bocourt et enfin dans Le Rêve (The Dream, 1892), le texte est illustré de 8 planches de Georges Jeanniot.

Par rapport aux éditions Vizetelly & Co, les éditions Chatto & Windus des oeuvres de Zola sont donc relativement pauvres sur le plan iconographique. Deux raisons sans doute à cela : Chatto & Windus publient des ouvrages sans illustrations afin de maintenir leurs livres à des prix modestes dans le but de toucher le grand public, par exemple celui des gares de chemin de fer. D'autre part, Chatto & Windus ne voulaient pas risquer d'offenser la pudeur britannique et de subir le sort d'Henry Vizetelly. Ils feront donc preuve d'une extrême prudence et iront même jusqu'à ne pas publier les titres contestables tels que La Bête humaine, Nana et Pot-bouille. De plus, le livre illustré était déjà et demeure toujours plus que jamais une denrée coûteuse, donc rare et précieuse et, par là, réservée à une minorité. Les éditions illustrées de Vizetelly & Co étaient destinées à un public d'amateurs, à une élite intellectuelle et artistique. En effet, l'octavo simple, illustré, était vendu 6 shillings, le grand format 7/6 ; ce n'était donc pas un ouvrier, dont le salaire hebdomadaire moyen s'élevait alors entre 3/11-5 shillings, qui aurait pu se permettre un tel achat.

Après ces deux périodes, Vizetelly & Co et Chatto & Windus, il faut mentionner une autre grande période marquante pour la publication des oeuvres illustrées de Zola en Grande-Bretagne, celle des années 1950-1980, avec les publications des maisons d'édition Elek et Penguin. Auparavant, pendant les 18 ans d'interlude, de 1932 à 1950 - date de la première édition d'une oeuvre d'Emile Zola par Elek (il s'agit de L'Oeuvre : The Masterpiece), plusieurs éditeurs se sont manifestés de manière occasionnelle, publiant un titre ou deux, voire trois, mais rien de manière systématique dans le genre Vizetelly & Co ou Chatto & Windus.

Que nous apportent les éditions Elek sur le plan iconographique ? Aucune vignette, aucune planche, uniquement des jaquettes et des couvertures illustrées. Examinons tout d'abord les jaquettes.
1) Les premières jaquettes d'Elek sont dessinées par Pagram et présentent toutes des traits communs, à savoir : une illustration sur le premier plat et le dos, dans les tons ocre jaune, gris et noir, qui rappelle le genre roman policier, avec un mélange de caractères typographiques (trois tailles de majuscules plus ou moins grasses) ; un support publicitaire pour les autres titres de Zola publiés par la maison, sur le deuxième plat; sur le premier rabat des notes concernant l'oeuvre proposée et sur le second rabat, de la publicité sur d'autres oeuvres publiées par Elek. On trouve cependant deux exceptions dans cette collection : La Terre (The Earth, 1954) dont l'illustration se poursuit sur le dos et le second plat de la jaquette, dans un dégradé de blancs et de gris avec des caractères typographiques majuscules et minuscules, noir et vert vif ; La Débâcle (The Debacle, 1968) dont l'illustration représente un drapeau déchiré.
2) Les secondes jaquettes d'Elek, devenu Elek/Granada Publishing, frappent par leur sobriété ; un ton bleu roi, uni, des caractères typographiques fantaisistes et démesurés sur le premier plat; quant au dos, le nom de l'auteur et de l'éditeur sont imprimés à l'horizontale et le titre à la verticale, l'éditeur se pliant aux nouvelles habitudes des libraires qui empilent les ouvrages sur des tables plutôt que de les dresser sur des étagères. Le premier rabat contient des notes sur le texte en question et le second rabat des détails biographiques sur Zola et un portrait vignette de l'auteur ainsi que des détails bibliographiques sur les autres titres de la même collection.
3) La maison Elek a également publié des oeuvres de Zola avec une couverture illustrée par Pagram dans la collection Bestseller Library, une édition bon marché (prix 3/6), au format du livre de poche caractérisée par les traits suivants : une illustration agressive, des tons vifs et contrastés, des caractères typographiques variés (deux tailles de majuscules plus ou moins grasses), comprenant non seulement le titre et l'auteur du livre mais aussi des détails bibliographiques et surtout la mention "Complete and unabridged" - c'est-à-dire version intégrale - insistant sur le fait que l'oeuvre n'a subi aucune coupure, détail très important. Ont été publiés ainsi L'Assommoir (Drunkard, 1958), La Curée (A Priest in the House, 1961), Docteur Pascal (Doctor Pascal, 1961), La Joie de vivre (Zest for Life, 1959), Nana (Nana, 1958 et 1959), Madeleine Férat (Fatal Intimacy, 1960), etc.
4) Enfin, Elek - maintenant Panther/Granada Publishing - se lance dans la publication d'une autre série des oeuvres de Zola, dans la collection Grafton Classics, d'un format plus grand que la Bestseller Library et surtout d'une qualité supérieure quant au papier, à la couverture, la typographie et l'illustration. Rappelons au sujet de cette dernière l'attaque qui avait été lancée contre Elek, lors de la parution de La Bête humaine (The Beast in Man, 1956), à cause justement du choix de la couverture illustrée (14). Ceci explique sans doute la raison pour laquelle la maison d'édition s'est alors tournée vers des reproductions de tableaux de maîtres. On trouve ainsi "Le train dans la neige" par Claude Monet en couverture de La Bête humaine (The Beast in Man, 1985), "Jour de brouillard près de la Madeleine" par Jean Béraud pour La Curée (The Kill, 1985) et "La Fille d'honneur" par Jean Tissot pour Pot-bouille (Restless House, 1986).

C'est en 1954 que les éditions Penguin lancent leur première oeuvre de Zola dans leur collection Penguin Classics ; il s'agit de Germinal (Germinal), avec une couverture illustrée très sobre, en noir et blanc : une petite vignette représentant la mine. Germinal est réimprimé presque chaque année ensuite, voire deux fois au cours de la même année, en 1968 et 1982. Quant à la couverture illustrée, elle change totalement d'aspect en 1968 et reproduit alors "Les Gueules noires" de Steilen, couverture qui sera légèrement modifiée en 1985 : le ton bleu des costumes deviendra crème et les caractères typographiques passeront de "Zola" à "Emile Zola", le tout étant alors entouré d'une bordure crème et non plus noire, comme pour mieux cadrer le tableau.

En 1962, Thérèse Raquin (Thérèse Raquin) sort des presses de Penguin avec une vignette-portrait d'Emile Zola, en noir et blanc. Contrairement à Germinal, la seconde impression de Thérèse Raquin n'est publiée que six ans plus tard, en 1968, avec une couverture illustrée, en couleur, représentant le tableau d'Edouard Vuillard "Sous la lampe", qui sera alors réimprimé chaque année à partir de cette date ; puis, en 1985, comme Germinal, cette couverture subira quelques petits changements.

En 1970, c'est la sortie de L'Assommoir (The Assommoir), avec une couverture illustrée que l'ouvrage conservera au cours de ses nombreuses réimpressions, subissant uniquement en 1986 les quelques modifications typographiques que nous avons évoquées plus haut. De la même manière, La Débâcle (The Debacle) sort en 1972 avec une reproduction de "Feu à l'hôtel de ville" de Germano Facetti ; là encore, une seule couverture illustrée pour les 7 réimpressions qui ont suivi et, comme les oeuvres précédentes, quelques changements typographiques en 1987.

Puis les Editions Penguin publient Nana (Nana) en 1972, avec une couverture illustrée par Germano Facetti d'après un "Nu" de Toulouse-Lautrec qui a sans doute provoqué - comme pour La Bête humaine (The Beast in man, Elek, 1956) - de vives réactions de la part de Johanna Richardson (11). Et que dire de la nouvelle édition de Nana (Nana, 1982) où les Editions Penguin ajoutent sur la couverture illustrée la légende suivante : "Now a stunning erotic film... Nana, courtesan and monster, woman and goddess, reality and myth..." (Voici un étonnant film érotique... Nana, courtisane et monstre, femme et déesse, réalité et mythe) (12).

Cependant, en 1977, les Editions Penguin sortent La Bête humaine, utilisant cette fois le titre français et une reproduction de "La Gare Saint-Lazare" (Collection privée) de Claude Monet en couverture ; cette édition sera réimprimée cinq fois. Puis, en 1986, ils en publient une nouvelle impression avec en couverture une autre version du tableau de maître, version qui se trouve au Musée d'Orsay. Enfin, La Terre (The Earth, 1980) est le dernier titre de Zola publié par Penguin, avec en couverture une reproduction du tableau de Millet "L'Homme à la charrue" réimprimé chaque année depuis cette date avec, en 1986, de légères modifications.

En dehors de ces trois périodes marquantes pour l'oeuvre de Zola publiée en édition illustrée en Grande-Bretagne - Vizetelly & Co, Chatto & Windus, Elek et Penguin - quelque 25 autres éditeurs ont publié une oeuvre ou deux, voire trois, dans une édition illustrée mais ils ne l'ont fait que de façon irrégulière. Ces éditeurs peuvent se classer dans deux catégories : ceux qui publient des éditions reliées et ceux qui ne sortent que des éditions bon marché dans le format livre de poche.

La première catégorie, les éditions reliées illustrées, peuvent également se subdiviser en deux : les éditions contenant seulement un frontispice et celles qui possèdent de nombreuses illustrations.

Les éditions à frontispice :
- Greening & Co publie Le Voeu d'une morte (A Dead Woman's Wish, 1902), avec un portrait en pied d'Emile Zola par Franck Chesworth.
- Caxton et Blackwood, Scott & Co : ces deux maisons d'édition publient les mêmes romans de Zola, sous les mêmes titres et les mêmes reliures (toile rouge, caractères typographiques et motifs décoratifs dorés), et avec les mêmes frontispices (exemples, The Downfall, Doctor Pascal or Life and Heredity, The Dramshop, Fruitfulness, Truth, Paris, etc...
- Werner & Laurie Ltd publie L'Assommoir (The Assommoir) en 1928, avec une reproduction de Toulouse-Lautrec "The Drinking Palace".
- Hutchinson, La Bête humaine (The Monomaniac) avec un frontispice en 1901 et, en 1915, avec frontispice et couverture illustrée (13) ; Au Bonheur des dames (The Ladies' Paradise, 1895), avec une couverture à motif floral, déjà rencontré chez Chatto & Windus.

Les éditions illustrées dans le texte et en hors-texte
- La Folio Society publie Nana (Nana) en 1956, avec 15 illustrations par Vertès et un titre en lettres fantaisistes, fleuries, sur la page de titre.
- Weidenfeld & Nicolson, Pot-bouille (Restless House, 1953), avec 8 illustrations de Philip Gough, plus une jaquette illustrée ; La Curée (The Kill, 1954), avec 8 illustrations de Peter Emmerich, plus une jaquette illustrée.
- Heinemann: cet éditeur se distingue des précédents par la publication de L'Attaque du moulin (The Attack on the Mill, 1895), avec des vignettes dans le texte, des planches et une couverture illustrée (toile, bleu roi, gravée or).
Ces éditeurs publient des oeuvres illustrées destinées à un public de choix, privilégié, dont le prix de vente est élevé soit en raison de leurs illustrations - l'édition de Nana illustrée par Vertès est à 27/6 - soit en raison de leur tirage limité - celles de Werner & Laurie, par exemple, tirées à 1 000 exemplaires seulement et destinées à des membres souscripteurs.

Au contraire, à partir des années 1950, la plupart des éditions de Zola en Grande-Bretagne s'adressent au grand public et sont publiées dans des éditions bon marché, au format du livre de poche, avec une couverture illustrée, à raison de 2 s., voire 3/6 le livre, et ressemblent à celles d'Elek (Bestseller Library) ou de Penguin (Penguin Classics) rencontrés plus haut. On trouve ainsi : La Fortune des Rougon (The Girl in Scarlet, Maclaren, 1903, 1 s.), Madeleine Férat (Shame, Brown Watson, 1957/1961, 2 s. et 2/6) ; La Bête humaine (The Beast in Man, New English Library, 1968/1975) ou encore les contes choisis (The Attack on the Mill and Other Stories, Oxford University Press, 1964). Ce dernier contient un tableau de maître, "Le Moulin" de François Boucher, et ressemble aux éditions Penguin (Penguin Classics) par sa présentation et son prix de vente (� 3.95).

Quelques éditions dans cette catégorie bon marché, au format du livre de poche, commercialisent les oeuvres de Zola à outrance et proposent aux lecteurs des couvertures illustrées provoquantes accompagnées de légendes explicatives non-équivoques, dans le genre romans feuilletons, romans à sensation, romans pornographiques. Ainsi ont été publiés Les Trois visages de l'amour (Three Faces of Love, Sphere Books, 1969, 5 s.), La Curée (The Game is over-, Arrow Books, 1967) - d'après le film de Roger Vadim, Thérèse Raquin, World Distributors, 1959, 2 s.), La Curée (The Kill, World Distributors, 1959, 2/6) - accompagné de la légende suivante : "A penetrating study of a beautiful and recklessly sensual woman in the money-mad world of the 19th century" (L'étude pénétrante d'une femme, belle et inlassablement sensuelle dans la société avide d'argent, du XIX, siècle) ; Pot-bouille (Lesson in Love, World Distributors, 1958, 2 s.), accompagné de "... too strong for the French middle-class to stomach" (trop fort pour les petites natures de la classe moyenne française) ; Nana (Nana, Collier Macmillan, 1962, 6 s.), avec en couverture Katherine Schofield dans le film adapté pour la BBC par Robert Muller.

Enfin - et peut-être passons-nous à une nouvelle ère zolienne britannique - les Editions Alan Sutton publient La Fortune des Rougon (The Fortune of the Rougons, 1985) et L'Oeuvre (His Masterpiece, 1986) dans une traduction originairement publiée par Vizetelly & Co (14). Les Editions Absolute Classics, qui se spécialisent dans les adaptations théâtrales des oeuvres de Zola, ont déjà publié Thérèse Raquin (Therese Raquin, 1988) traduite par Pip Broughton, avec une couverture illustrée par lan Middleton ; Germinal (Germinal) dans une adaptation de William Gaminara, et Nana (Nana) dans une adaptation de Olwen Wymark (toutes deux en 1990).

Nous avons été témoins de la fortune des oeuvres illustrées de Zola en Grande-Bretagne. D'abord Vizetelly, avec son sens commercial et artistique ; ensuite les couvertures plus sobres et en quelque sorte "camouflées" de Chatto & Windus pour terminer enfin avec le monde contemporain - édition de poche à couvertures violentes, ou suggestives, Zola sur la scène, Zola à l'écran... Cependant, même avec ces extravagances, Zola reste (ou est devenu) "classique" - ce dont témoigne la présentation "académique" des éditions Penguin et Oxford University Press.

Notes

1.- Le premier ouvrage de Zola traduit en anglais et publié en Grande-Bretagne L'Assommoir (The Prelude to "Nana") A Realistic Novel by Emile Zola, Boston and London, Peterson Bros., 1879.
2.- L'Anonymat dans la presse, London, Proceedings of the National Association of Journalists, no. 5, 1893, p. 4-8.
3.- Claude's Confession, London, The Temple Company, 1888.
4.- The Heirs of Rabourdin, London, Henry & Co., 1892.
5.- The Experimental Novel, London, Heinemann, Open University, 1972, The Nineteen Century Novel, p. 302-329.
6.- Ce qui est le cas pour les romans publiés en feuilletons : Angeline, "The Star", 16 janvier 1899, p. 4; The Debacle, "The Weekly Time & Echo", 21 février 1892-27 novembre 1892 (42 émissions) ; Doctor Pascal, "Weekly Time & Echo", 19 mars 1893-20 août 1893 (23 émissions).
7.- A ce jour, les archives Vizetelly & Co. n'ont pas encore été retrouvées ; on pense que, la maison ayant fait faillite, ses archives ont été recyclées au cours de la pénurie de papier, pendant la Première Guerre Mondiale. Seuls ces trois titres sont connus dans la collection octavo grand format et quelques rares exemplaires ont été localisés.
8.- Oeuvres complètes illustrées de Emile Zola, Paris, Editions Ne Varietur, 1906.
9.- La traduction anglaise ne fait que reprendre "Et la Brûlé, de ses mains sèches de vieille accomplit l'acte" et passe sous silence "empoigna cette virilité morte. Elle tenait tout, arrachant dans un grand effort qui tendait sa maigre échine et faisait craquer ses grands bras. Les peaux molles résistaient, elle dût s'y reprendre , elle finit par emporter le lambeau, un paquet de chair velue et sanglante qu'elle agita avec un air de triomphe" (R.M., Bibliothèque de la Pléiade, 1964, p. 1453).
10.- Particulièrement la National Vigilance Association, mouvement de purification sociale, qui s'élevait contre la publication et la distribution d'oeuvres moralement douteuses.
11.- "It is all too plain from the cover that this édition of La Bête humaine is being sold on sex [... ] The sales of Penguin show well enough that people will buy classics as literature ; it is déplorable to sell them otherwise" Johanna Richardson, "Time & Tide", XXXIX, no. 21, 24 mai 1958, p. 650-651.
12.- Nana, Film édition of a 6 part TV series on Channel 4, starting July 8th 1983, with Katya Berger, Jean-Pierre Aumont, etc.
13.- Le thème retenu pour leurs illustrations est celui de l'homme des cavernes.
14.- La Fortune des Rougon (The Fortune of the Rougons, A Realistic Novel by Emile Zola, London, Vizetelly & Co, 1886, L'Oeuvre (His Masterpiece or Claude Lantier's Struggle for Fame, A Realistic Novel by Emile Zola, London, Vizetelly & Co, 1886.


Bibliographie

- BLAND (D.), The Illustration of Books, London, Faber & Faber, 1962. BLISS (D.-P.), A History of Wood-engraving, London, J.-M. Dent, 1928. BRUN (R. ), Le Livre français, Paris, Presses Universitaires de France, 1969.
- ENGEN (R.-K.), Dictionary of Victorian Wood Engravers, London,Chadwyck-Healey, 1985.
- GIRARD (H.) & MONCEL (H,), Le XIXe siècle, Paris, Henry Babou, 1930. Histoire de l'édition française, s/dir. de Henri-Jean Martin et Roger Chartier, en collab. avec Jean-Pierre Vivet, Paris, Promodis, 1983-1985.
- HARTHAM (J.), The History of the Illustrated Book, London, Thames & Hudson, 1981.
- HARVEY (J.-R.), Victorian Novelists and their Illustrators, London,Sidgwick & Jackson, 1970.
- JAMES (Ph.), English Book Illustration 1800-1900, London and New York, The Kîng Penguin Books, 1947.
- LINDLEY (K.), The Woodblock Engravers, London, David & Charles, 1970.
Le Livre illustré en Occident du Haut moyen âge à nos jours, Catalogue,Bruxelles, Bibliothèque Royale Albert 1er, 1977.
- MCLEAN (R.), Victorian Book Design and Colour Printing, London, Faber & Faber, 1967.
- OSTWALDER (M.), Dictionnaire. des illustrateurs 1800-1914, Paris, H. & Bouret, 1983.
- PEYRE (Y.), Le Livre illustré, tangible entrelacs des extrêmes, "Corps écrit", no. 33, 1990, p. 116-126.
- WAKEMAN (G.), Victorian Book Illustration, The Technical Revolution,London, David & Charles, 1973.

© 2007 The Emile Zola Society
ss